skip to Main Content
01 42 59 15 27 patrick@rouillier.com

Les discours se font de plus en plus fort de la part des penseurs d’extrême droite et de droite (si, si cela existe !) sur la crainte de voir notre culture occidentale submergée par « les hordes musulmanes qui déferlent sur nos pays », de voir notre identité diluée ou gommée par une culture qui n’est pas la nôtre.

Faisons, d’abord, un petit rappel de notre histoire et de la façon dont s’est constituée cette identité culturelle dont nous semblons être si fier.

Au début était la Gaule et la culture dites Gauloise. Il s’agit sans doutes d’une identité un peu fantasmée car l’unité culturelle entre les habitants de la Bretagne d’origine celtique, des habitants de l’est, d’origine saxonne, ceux d’Aquitaine, ceux d’Occitanie, etc. etc. est loin d’être évidente.

L’invasion de la Gaule par les Romains a apporté sur notre territoire la culture Romaine pour former ce que l’on a appelé pudiquement la culture Gallo-Romaine, mais qui emprunte plus aux envahisseurs qu’aux locaux.

La chute de l’empire Romain, la montée du Christianisme (Catholicisme), l’importance temporelle de l’église catholique a développé une culture entièrement dominée par la religion (une sorte de califat chrétien )qui s’étends du début du moyen âge jusqu’à pratiquement la révolution de 1789. La France s’entend alors comme « la fille ainée de l’église »

Sans que l’influence de la religion disparaisse complétement, les idées révolutionnaires, la notion de république, les philosophies des lumières, le romantisme, le développement des sciences vont bousculer notre culture. La « culture de l’élite » va progressivement devenir celle de la bourgeoisie, puis celle des classes populaires. C’est un raz de marée, interne cette fois ci, qui va bousculer la culture et l’identité Française.

Plus récemment, avec les guerres mondiales, les nouveaux moyens de communication, les cultures étrangères influent sur la nôtre. La culture Américaine triomphe dans la musique, s’impose dans la littérature et les arts, la culture Asiatique prend une part importante dans la philosophie, les modèles scientifiques deviennent universels, bref, la culture et l’identité « dites » Française est pénétrée par toutes sortes d’influences venues de l’étranger.

Cette identité Française dont certains se prévalent est donc le résultats d’influences diverses dont la plupart sont exogènes, et aucun cas en continuité avec une culture locale originelle.

La culture, l’identité, ne sont pas une donnée « en soi » d’individus ou d’un pays, mais fruit d’une histoire, d’un récit. Sans histoire point de culture, ou du moins une culture figée, morte, sclérosée, et condamnée à disparaitre.

Nous avons emprunté aux Romains la langue, à l’église catholique la morale, à la révolution nos valeurs, à l’Amérique notre musique, etc. etc. Que serions-nous devenus sans ces apports extérieurs … des vieux Gaulois à la traine du monde ? Cette identité Française nous l’avons gagnée en la perdant régulièrement !

Précisons également que la culture Française a considérablement influencé les cultures des autres pays. La notion de la république, la déclaration universelle des droits de l’homme, la civilisation et l’évangélisation « imposées durement » par la colonisation, la culture classique, sont la pénétration de la culture Française dans celle des autres pays.

Sauf à mourir aucune culture ne peut se passer des influences étrangères, et ceux qui prétendent nous en défendre ne font qu’annoncer notre mort … personnellement je n’y tiens pas trop.

Pour en revenir à ceux qui agitent la crainte de voir notre culture diluée ou submergée par une culture musulmane prédatrice, je voudrais leur dire ceci : « ne craignez rien, tous les migrants qui arrivent en Europe n’ont qu’un fantasme en tête : la culture Occidentale. C’est leur rêve, leur Eldorado. Ils rêvent, même s’il ne savent pas exactement ce dont il s’agit,  des droits de l’homme, de la démocratie, de l’égalité sociale, de la santé pour tous, de toutes les protections qu’offre notre civilisation, ils sont plus soucieux de vivre comme nous que de nous voir vivre comme eux ». Bien sur ces migrants, au-delà de leur désir de notre culture, apportent avec eux un bagage culturel qui ne disparaitra jamais totalement (ce qui confirme le fait qu’une culture ne disparaitrai aussi facilement que cela) et servira à enrichir la nôtre quand nous en retiendrons ce qui nous conviendra.

Les seuls qui redoutent la civilisation Occidentale et envisagent de la remplacer par la leur, se sont les intégristes, les « daech, état islamique » (que j’écris, petit plaisir que je me fais, sans majuscule !) Ce sont eux les ennemis de notre culture et non pas ceux qui souhaitent vivre comme nous. Ne nous trompons pas de cible


"Encore la crainte de perdre note identité culturelle"   


Back To Top